Toucher le ciel : Itinéraire spirituel avec Thérèse d'Avila à travers le Livre des Demeures

Toucher le ciel : Itinéraire spirituel avec Thérèse d'Avila à travers le Livre des Demeures

Quatrième de couverture

Cet ouvrage est le fruit d'une vie : assis à la table du bistrot qui lui sert de bureau, de parloir et de confessionnal, l'auteur accueille depuis trente ans toutes les pauvretés qui viennent à lui, avec pour manuel l'Évangile relu à la lumière du Livre des Demeures. Une conviction anime son ministère : l'itinéraire que Thérèse propose est pour tous, absolument pour tous. Petit à petit s'est mis en place un enseignement qui introduit l'homme contemporain, avec ses problématiques bien différentes de celles de l'homme du XVIe siècle auquel s'adressait Thérèse, dans le parcours proposé par le Livre des Demeures. Nous découvrons comment nous sommes invités à vivre au quotidien et de manière très concrète dans notre château intérieur, à rendre des visites dans l'un ou l'autre de ses appartements, quelle que soit l'heure, et accueillir à notre tour les trésors de grâce que le Seigneur a déversés sur Thérèse d'Avila. Un livre alerte, riche d'intuitions lumineuses et originales mais toujours profondément enracinées dans l'enseignement thérésien.

L'auteur Antonio Mas Arrondo est prêtre dans un quartier populaire de Saragosse en Espagne, où il s'occupe depuis plus de trente ans de prostituées. Il est aussi un spécialiste reconnu de Thérèse d'Avila, et a publié en collaboration avec Tomas Alvarez l'édition fac-similé du Livre des Demeures.

Extrait de Toucher le ciel : Itinéraire spirituel avec Thérèse d'Avila à travers le Livre des Demeures

Extrait de l'introduction

Avant d'entreprendre le voyage

° I. Réponse à une situation contemporaine

Quand Thérèse prit sa plume, elle avait vécu plus de la moitié de sa vie; elle commença à écrire par obéissance à ses supérieurs, le regard posé sur les grands événements de son époque. Deux choses la préoccupaient alors au plus haut point : la découverte des Amériques et la division de l'Église avec la séparation des protestants. Croyant ne pouvoir faire autre chose, elle fonda des monastères, qui furent des lumières au milieu de la nuit, pria beaucoup et écrivit. Elle avait la conviction secrète que ses écrits serviraient aux hommes et aux femmes qui commençaient à peupler les monastères qu'elle avait fondés, et nourrissait l'espoir que ses écrits atteindraient un plus large public. Son grand désir fut toujours d'«apporter» des âmes à Dieu, «en particulier en ces temps où sont nécessaires de solides amis de Dieu» (V 15,5).
Nous aussi, comme elle, nous devons rendre compte des préoccupations contemporaines qui soutiendront notre réflexion. Elles sont fondamentalement au nombre de deux : la découverte du monde nouveau qui se profile depuis la chute du mur de Berlin, et la sécularisation croissante de l'Europe. En effet, les changements à l'échelle mondiale se sont précipités depuis la chute du mur, avec l'irruption de la technologie informatique et la globalisation économique. Le monde se trouve dans des conditions optimales pour chercher les bases d'un nouvel ordre à travers les organisations internationales existantes et celles qui surgissent progressivement. Ce nouvel ordre émergent peut et doit s'efforcer de résoudre le problème des grandes poches de pauvreté qui divisent l'humanité en pauvres et riches.
D'autre part, la désertion massive du religieux sur le continent européen dépend de divers facteurs. Sans prétendre en rendre compte, notre travail aimerait répondre à quelques-unes des questions que suscite l'époque actuelle. Nous voulons poser comme principe le caractère religieux de l'être humain, mais nous observons comment le déclin du Dieu chrétien en Europe, tel qu'il est représenté depuis longtemps par l'institution ecclésiale, est en train de donner lieu à une grande confusion. Dans une société sécularisée, nous ferons une proposition religieuse et chrétienne en suivant les traces de sainte Thérèse de Jésus.

° 2. La personne dans cet itinéraire

Notre époque se caractérise par la grande importance qu'elle accorde aux valeurs subjectives et individuelles. Nous ne prétendons pas juger cette tendance; simplement, nous l'acceptons, la plaçant comme point de départ de l'itinéraire spirituel. En d'autres termes, ce livre s'adresse à des personnes individuelles qui, au milieu de l'agitation des sociétés modernes, voudraient trouver un espace pour développer des valeurs spirituelles. Il n'en résultera pas une religion à la carte, mais un respect de l'époque et des nécessités personnelles du marcheur. C'est pourquoi ce chemin spirituel repose sur la liberté de celui qui le suit. Rien ne peut la remplacer, de même que personne ne peut se mettre à notre place ni assumer les responsabilités qui nous incombent. Dans la pratique, cela signifie que le présent guide donnera des pistes claires à partir de l'évangile et à partir de sainte Thérèse, mais laissera un vaste espace à la liberté et à la créativité de celui qui le suit.

(...)